EMPIRE SYSTÉRIN 

« Égaux dans l’Unicité, Glorieux dans le Chrisme »

Credo de l’Unicité.


L’Empire Systérin était le plus vaste état du continent Delnerar, réunissant sous sa bannière une multitude de cultures et d’ethnies dont le seul point commun est l’Unicité, la religion impériale. Son dogme est simple : celui qui soutient l’Empire peut en devenir citoyen et accéder au paradis céleste créé par Systérin, le premier empereur. Autrefois l’Empire avait soumis la plupart des nations du continent à sa puissance. Le nom de Systérin était sur toutes les lèvres, son emblème sur toutes les côtes. 

Puis vint la Catastrophe. 

 

Une guerre civile sans précédent ébranla le dogme de l’Unicité et failli consumer l’Empire tout entier. Pourtant, ce ne fut qu’une fois le feu du conflit éteint qu’apparut la véritable épreuve : l’oubli. Une perte de mémoire frappa les habitants de l’Empire telle une épidémie, laissant derrière elle une population sans identité ni souvenir : le Stigmate impérial était né.

C’est ainsi que les Pédagogues et les Censeurs virent le jour : les premiers choisissent la tâche qu’occupera chaque futur citoyen dans l’Empire, les seconds la personne avec laquelle chaque Systérin partagera sa vie. 
 

L’Empire est une grande mosaïque et ses citoyens en sont les morceaux : c’est à l’âge de sept ans, au moment où le stigmate commence à se manifester, que l’on remet à chaque citoyen son fragment de tesselle, le médaillon représentant sa place dans la société. Aller à l’encontre de la décision des Pédagogues et Censeurs, choisir sa destiné, revient à prendre le risque de perdre la mémoire. Le prix de la liberté . 

De nos jours les citoyens impériaux ont fait de leur Stigmate une fierté, allant jusqu’à mépriser les cultures n’exerçant pas un tel contrôle sur leur peuple. Pour les enfants de Systérin, il est temps que l’Empire retrouve sa place : celle de la plus grande nation de Delnataar, la lumière capable d’unir les peuples sous une même bannière.

Suivez l'avancée du projet :